Poésie mon amour (reprise)

Présentation

Poésie mon amour (reprise) d'
Date(s) :
du 7 sep 2017 au 21 déc 2017
Jeudi
à 19h30
Durée : 1h05

SUCCÈS - REPRISE

Je reprendrai bien de cette larme de ces soldats sans arme pour un peu plus de corps et d'esprit pour un peu plus de poésie.

Un spectacle multicolore, vivant, entre poèmes et chansons mais toujours en musique pour séduire ceux que la poésie effraie ou n'intéresse pas, aérer les mots et leur offrir un second souffle pour "arriver jusque dans l'oreille des gens" (Léo Ferré)

Informations sur le lieu

Salle La Bohème
Les Déchargeurs / Le Pôle
3, rue des Déchargeurs
RDC Fond Cour
75001 Paris, IdF

La presse en parle

J'aime bien les lieux intimes, comme le théâtre des Déchargeurs. / Accordéon et accordéonistes

Distribution

Coréalisation Les déchargeurs / Pouètepoète

Notes & extraits

NOTE DE L'AUTEUR
Je ne suis pas de ce métier.
J’écris depuis l’enfance et plus ou moins bien, mais je ne m’étais encore jamais confronté au public. Il y a 7 ans, lorsque j’ai cessé de boire, j’ai fait mes premiers pas sur les planches aux côtés d’Emmanuel Depoix, dans une mise en musique de mon recueil Peau Neuve, paru aux Éditions Edilivre. Puis de ne plus boire il m’est resté du temps alors j’ai tenté d’y voir un peu plus clair encore, de me soustraire au manque et de tenter de plaire à d’autres qu’à ceux à qui je payais un verre. Poésie mon Amour c’est à la fois l’aboutissement de tout ça et le commencement de tout autre chose. Une rencontre artistique nourrissante avec Alain Chapelain et Maxime Usureau, pour une musique à l’écoute, réfléchie et entrainante, à l’image de notre amitié naissante. Et nous ne revenons pas les mains vides, nous vous rapportons un album, un vrai. Avec une basse d’abord mais aussi des vents, des cuivres, un quatuor à cordes et des percussions en tout genre ! Alors, au risque de vous surprendre et avec hâte, vive la rentrée…au théâtre les Déchargeurs.
Hervé Anoni

EXTRAIT

Je vais à ton cou
Froisser une rivière
Chatouiller tes joues
De baisers de lumières

Je creuserai son lit
De tes paupières
À tout ce que tu lis
Et sans mal sans prière

Je donnerai vie
À des poissons triangulaires
Des algues de soie
Et des parfums de bruyère

Je cacherai ton corps en dessous
Sous une forêt de genêts et de houx
Pour qu'on s'embrasse un peu partout
Et que je finisse à tes genoux

Pour te dire combien
L'herbe est douce
Quand elle pousse
De là d'où tu viens

Hervé Annoni